+ -
Accueil > Actualité

TURPE 5 : nouvelles composantes de gestion au 1er janvier 2018

2 janvier

Les composantes de gestion du TURPE 5 ont été fixées de manière temporaire au 1er août 2017 et ont été modifiées définitivement au 1er janvier 2018 :

Pour les installations en injection de la totalité

Au titre de la composante de gestion du contrat de production du 1er janvier au 31 juillet 2018 :

  • 14,88 € HT/an pour P≤36 kVA
  • 206,04 € HT/an pour P entre 36 et 250 kVA

Pour les installations en injection du surplus ("autoproducteur") avec ou sans vente

La composante de gestion est spécifique. Elle est partiellement mutualisée avec le contrat en soutirage (la composante de gestion du consommateur étant diminuée de moitié) offrant à l’autoproducteur une économie sur sa facture globale :

Du 1er janvier au 31 juillet 2018 :

  • 20,88 € HT/an pour P≤36 kVA
  • 294,96 € HT/an pour P entre 36 et 250 kVA

A noter : ce TURPE mutualisé avec la consommation sera facturé dans le cadre du contrat de fourniture.

Pour une installation en autoconsommation totale sans injection du surplus ("autoconsommateur")

Il n’y a pas de facturation de TURPE puisqu’aucune injection sur le réseau public de distribution.


Comparatif des composantes de gestion entre injection de la totalité, injection du surplus et sans injection - au 1er janvier 2018

Pour une installation de production et de consommation inférieure ou égale à 36 kVA :

La composante de gestion que va payer le producteur (injection de la totalité) est de 14,88 € HT. Si il est par ailleurs consommateur, il payera au titre de sa consommation une composante de gestion de 11,88 € HT. Soit un total de 26,76 € HT.

La composante de gestion que va payer l’autoproducteur au titre de sa consommation et de sa production est de 20,88 € HT.

Ainsi, un autoproducteur fera un gain sur la composante de gestion (voir bloc suivant pour connaître le gain global) de 5,88 € HT par rapport à un producteur-consommateur.

L’autoconsommateur ne payera quant à lui que la composante de gestion relative à sa consommation, soit 11,88 € HT.

Ainsi, un autoproducteur payera 9 € HT de plus qu’un autoconsommateur.

Pour une installation de consommation et/ou de production supérieure à 36 kVA

Selon la puissance de raccordement de l’installation de consommation, les coûts diffèrent pour l’autoproducteur.

La méthodologie à suivre pour la comparaison est :

- pour l’injection du surplus, de prendre en compte la composante de gestion mutualisée avec le consommateur, dans le domaine de tension de raccordement de l’installation de consommation ;
- pour l’injection de la totalité, d’additionner la composante de gestion payée au titre de la consommation (le cas échéant) à celle payée au titre de la production, chacun respectivement dans son domaine de tension de raccordement.

Les comparatifs sont dans leur intégralité disponibles dans l’article dédié sur photovoltaique.info.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la plaquette tarifaire d’Enedis ou télécharger le document de photovoltaique.info sur le TURPE appliqué aux producteurs :


Actualité récente

design by griffin