Imprimer + -
Accueil > L’énergie solaire > Le soleil, source d’énergie renouvelable > Les énergies solaires

Les énergies solaires


Sommaire :

Le soleil, qui n’est rien d’autre qu’un immense réacteur de fusion thermo-nucléaire situé à 150 millions de km de distance de la Terre, confiné par des champs magnétiques d’une puissance extraordinaire et recyclant lui-même ses propres déchets, est de très loin la principale source d’énergie de notre planète.

Même le charbon, le pétrole et le gaz naturel sont issus de son activité, puisqu’ils proviennent de la décomposition et de l’évolution dans le sous-sol sur une très longue durée de matières organiques (plantes) qui ont bénéficié à l’origine de l’énergie solaire pour leur croissance grâce à la photosynthèse.

Les seules sources qui ne proviennent pas de l’activité solaire sont l’énergie nucléaire (produite par la désintégration de minerais radioactifs extraits du sous-sol de la Terre), la géothermie (qui exploite la chaleur issue des réactions de fission au sein du noyau terrestre transmise à travers le sous-sol) et l’énergie marémotrice (issue de l’attraction gravitationnelle de la Lune)

L’énergie solaire, qui possède l’énorme avantage d’être inépuisable à l’échelle de la durée de vie du soleil, soit 5 milliards d’années, dont on sait exploiter sous différentes formes le rayonnement direct est à l’origine d’autres phénomènes physiques (cycle de l’eau, vents) et bio-chimiques (photosynthèse) qui ont permis l’apparition et le maintien de la vie sur terre, tout en étant eux-mêmes exploitables pour la production d’énergie (énergie hydraulique et éolienne, biomasse) : on parle alors d’énergies solaires indirectes

En plus d’être inépuisable, l’énergie solaire est extraordinairement abondante, puisque l’irradiation que le Soleil fait parvenir sur la Terre chaque année représente plus de 10 000 fois la consommation mondiale actuelle d’énergie primaire, toutes formes et tous usages confondus.

Il n’est pas étonnant, avec tant de bienfaits dispensés aussi généreusement, que la plupart des civilisations anciennes aient voué, sous des formes variables, un culte au Soleil, considéré à juste titre comme étant à l’origine de toutes choses, à commencer par la Vie elle-même…

Distribution de l’irradiation solaire annuelle sur l’Europe - JPEG - 225.8 ko
Distribution de l’irradiation solaire annuelle sur l’Europe
source : European Commission

La répartition du rayonnement solaire sur la Terre est loin d’être uniforme dans l’espace et dans le temps, mais la quantité d’énergie reçue annuellement par un endroit donné est en fait presque constante, autrement dit un même lieu reçoit tous les ans à peu près la même quantité totale d’énergie.

L’ensoleillement d’un site à un moment donné dépend de plusieurs facteurs tels que la situation géographique (latitude, altitude, topographie), l’époque de l’année (saison) et bien sûr des conditions climatiques (couverture nuageuse).

Les déserts arides d’Afrique du Nord (Sahara), du Moyen-Orient (péninsule arabique), de Chine (Désert de Gobi) et des États-Unis (Désert des Mojaves) sont les zones les plus avantagées du point de vue de l’ensoleillement annuel, mais il est important de noter que, même si c’est dans des proportions variables, chacune des parcelles des terres émergées peut être propice à l’utilisation de l’énergie solaire.

L’Allemagne en est la preuve : malgré une situation géographique désavantageuse, comme l’illustre la carte ci-dessus, c’est une forte volonté politique et le choix d’instruments efficaces de promotion et de soutien qui lui a permis d’être aujourd’hui le pays du monde à la fois premier producteur d’électricité photovoltaïque et premier fabricant et exportateur de technologie photovoltaïque : un exemple à suivre !

Dernière mise à jour : 26 juin 2012
design by griffin