Imprimer + -
Accueil > Galerie de réalisations > Exemples de réalisations > Photovoltaïque et patrimoine mondial de l’UNESCO

Photovoltaïque et patrimoine mondial de l’UNESCO


Sommaire :

Il est souvent reproché au photovoltaïque de mal s’intégrer à l’architecture. Aussi, bien que l’installation de modules photovoltaïques sur des bâtiments à faible valeur architecturale et patrimoniale soit acceptée, on observe toujours de très fortes réticences, voir des refus catégoriques, d’envisager d’équiper de systèmes photovoltaïques des bâtiments situés dans des secteur de protection du patrimoine. Ces refus sont-ils justifiés ? Le photovoltaïque va-t-il dans tous les cas dénaturer un site et diminuer sa valeur patrimoniale ?

Quelques réalisations exemplaires prouvent que photovoltaïque et patrimoine ne sont pas contradictoires. Le meilleur exemple se situe à Rome, en plein cœur du Vatican.

Achevée en 1626, la basilique Saint-Pierre est le plus important édifice religieux du catholicisme, tant en termes de dimensions que de renommée. Conçues par des architectes prestigieux tels que Michel-Ange, elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO dans la liste des édifices du centre historique de Rome.

Structure métallique de 1m de haut supportant les dallettes en béton pour stopper le rayonnement solaire - PNG - 81.2 ko
Structure métallique de 1m de haut supportant les dallettes en béton pour stopper le rayonnement solaire
crédit photo : Hespul



Au sud de la basilique Saint-Pierre se trouve l’auditorium du Vatican conçu par Pier Luigi Nervi en 1969. C’est dans cette salle d’environ 6 300 places que le pape réalise chaque semaine ses audiences publics. Afin d’éviter les surchauffes à l’intérieur du bâtiment, la toiture en béton de ce bâtiment a été équipée d’une structure métallique d’environ 1 mètre de haut sur laquelle reposaient des dallettes en béton dont la fonction était de stopper le rayonnement solaire. C’est un des principes de rafraichissement sans climatisation.




2 700 modules photovoltaïques ont été installés sur la structure métallique existante - PNG - 211 ko
2 700 modules photovoltaïques ont été installés sur la structure métallique existante
crédit photo : Hespul




Un industriel allemand, la société Solar World AG, a proposé de remplacer les dallettes en béton, qui ont vieilli prématurément, par des modules photovoltaïques. Environ 2 700 modules photovoltaïques ont été installés en novembre 2008 sur la structure métallique existante, ce qui a nécessité l’utilisation de plusieurs tailles de modules afin de na pas modifier cette structure métallique.









Ce système photovoltaïque, d’une puissance d’environ 220 kW, est un exemple d’intégration du photovoltaïque en site protégé bien qu’il y ait une totale co-visibilité du système photovoltaïque avec la basilique Sainte-Pierre.

La coupole de basilique Saint-Pierre vue depuis la toiture de l’auditorium - PNG - 427.5 ko
La coupole de basilique Saint-Pierre vue depuis la toiture de l’auditorium
crédit photo : Hespul
La toiture photovoltaïque de l’auditorium vue depuis la a coupole de basilique Saint-Pierre - PNG - 508.4 ko
La toiture photovoltaïque de l’auditorium vue depuis la a coupole de basilique Saint-Pierre
crédit photo : Hespul

En conclusion, ce n’est donc pas le photovoltaïque qu’il faut interdire en zone de protection du patrimoine mais le travail mal fait !

Dernière mise à jour : 1er juin 2010
design by griffin