Imprimer + -
Accueil > Enjeux et perspectives > Historique et développement > Scénarios "vers un mix électrique 100 % renouvelable"

Scénarios "vers un mix électrique 100 % renouvelable"

Différents scénarios prospectifs ont été étudiés en présentant l’avenir du photovoltaïque au sein du mix électrique français, européen et mondial.

Les axes précurseurs de chaque scénario sont soulignés. Néanmoins, rien ne remplace la lecture méthodique de chaque étude pour comprendre l’aboutissement des différentes réflexions.


Sommaire :

Solaire photovoltaïque : 25 % de l’électricité mondiale bas carbone d’ici 2050 - Fondation Nicolas Hulot

La fondation Nicolas Hulot publie en novembre 2015, à l’occasion de la COP21, une étude sur la part du photovoltaïque dans le mix d’électricité mondiale bas carbone d’ici 2050.

Cette étude présente le photovoltaïque comme une source d’énergie incontournable grâce à son accessibilité. Le photovoltaïque peut générer de l’électricité au plus près de la consommation ou alimenter un réseau électrique. Elle rapporte aussi une filière en pleine expansion avec une appropriation de la technologie par les particuliers comme par les entreprises. Elle souligne également l’importance du réseau électrique pour le développement des énergies renouvelables couplé à une baisse des consommations d’énergie pour faire face au défi énergétique et climatique.

 - PNG - 67.8 ko

L’étude complète est disponible sur le site de la fondation Nicolas Hulot.

Filière photovoltaïque française : Bilan, perspectives et stratégie - Etude ADEME

En septembre 2015, l’ADEME publie une étude sur la filière photovoltaïque française. La filière entière est examinée, de la fabrication des modules au raccordement en passant par les emplois directs et indirects créés par le photovoltaïque. Mais l’annonce phare de cette étude est la compétitivité du photovoltaïque sans subvention à partir de 2020.

Analyse de l’ADEME : Mix électrique 100 % renouvelable ?

L’ADEME publie, en octobre 2015, une étude scientifique à caractère prospectif sur le déploiement des énergies renouvelables au sein du mix électrique.

L’étude a pour but de mettre en lumière les freins, ainsi que les mesures à mettre en oeuvre pour accompagner une politique de croissance massive des énergies renouvelables électriques. Elle vise également à identifier les limites au-delà desquelles la faisabilité technique serait impossible ou le coût pour la collectivité non supportable. Sur ces questions, les principaux résultats sont les suivants :

  • plusieurs mix électriques sont techniquement possibles pour satisfaire la demande chaque heure de l’année avec 80 ou 100 % de renouvelable ;
  • le développement de la maîtrise de la demande d’électricité, ainsi que la maîtrise de la pointe, sont des conditions essentielles ;
  • le coût des technologies doit continuer à baisser, surtout pour les technologies les moins matures, afin de permettre un mix équilibré entre les différentes filières de production d’électricité ;
  • l’acceptabilité sociale est cruciale pour permettre la réalisation d’un nouveau mix électrique.

Le site Internet mixenr illustre les résultats de l’étude "Un mix électrique 100 % renouvelable ? Analyses et optimisations". Il présente un résumé en 6 points clefs qui mettent en lumière les blocages et les leviers dans une politique de croissance massive des énergies renouvelables électriques.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de l’étude sur le site de l’ADEME.

The monetary benefit of PV on electricity market - an argument for feed-in tarif in 2015 - Becquerel institute

L’étude du Becquerel Institute concerne les bénéfices financiers du photovoltaïque sur le marché de l’électricité. Les principales conclusions indiquent que l’augmentation de la part du photovoltaïque dans le mix électrique a provoqué une baisse globale du coût de l’électricité sur les marchés. Sans le photovoltaïque le prix de l’électricité serait de 3 % supérieur à ce que nous avons aujourd’hui, d’après l’étude.

Scénario négaWatt 2011

L’association négaWatt a mis à jour son scénario pour un mix électrique 100 % renouvelable en 2011. La démarche négaWatt s’articule autour de trois axes : la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Les principes fondamentaux du scénario sont d’explorer les gisements de négaWatts, de ne reposer sur aucun pari technologique et de réduire l’ensemble des risques liés à notre modèle énergétique. Le scénario négaWatt 2011-2050 propose ainsi une trajectoire énergétique ambitieuse mais réaliste, conforme au principe central d’un développement soutenable : "léguer aux génération futures des bienfaits et des rentes plutôt que des fardeaux et des dettes".

Suite à la publication de l’étude de l’ADEME « Vers un mix électrique 100 % renouvelable », l’association négaWatt a fait une analyse comparative entre le scénario négaWatt 2011 et trois des variantes proposées par l’ADEME, afin de confronter les puissances installées d’énergies renouvelables et les moyens de pilotage nécessaires.

Cette analyse est disponible sur leur site Internet.

Comparaison des sources de production d’électricité dans les différents scénario de l’ADEME et du scénario négaWatt   - PNG - 42.3 ko
Comparaison des sources de production d’électricité dans les différents scénario de l’ADEME et du scénario négaWatt

Kombikraftwerk

Des entreprises et des universitaires allemands se sont réunis pour modéliser le réseau électrique allemand et étudier la possibilité de l’alimenter uniquement via des énergies renouvelables : éolien, photovoltaïque, biogaz et hydraulique. Les résultats montrent que pour n’importe quel temps et n’importe quelle heure de la journée un mix de production électrique 100 % renouvelable était capable d’alimenter la totalité de l’Allemagne grâce au réseau électrique et au foisonnement des productions sur l’ensemble du territoire.

Les études sont disponibles en anglais et en allemand sur le site kombikraftwerk.

 - JPEG - 13.9 ko

Energy revolution

GreenPeace a publié et met à jour chaque année une étude sur les énergies du futur dans un monde durable.

Energy strategy 2050 - from coal, oil and gas to green energy

Ce document est un grand pas en avant pour réaliser la vision du gouvernement danois de devenir indépendant du charbon, du gaz et du pétrole. La commission danoise du changement climatique a conclu, en 2010, qu’une transition vers une société indépendante des énergies fossiles était possible. Le document Energy strategy 2050 est basé sur ce travail.

Dernière mise à jour : 1er mars 2016
design by griffin