Imprimer + -
Accueil > Enjeux et perspectives > Parité et autoconsommation

Parité et autoconsommation


Sommaire :

Le prix des installations photovoltaïques baisse tandis que celui de l’électricité devient de plus en plus cher. La parité réseau (ou compétitivité du photovoltaïque), c’est-à-dire lorsque le coût du kWh photovoltaïque sera égal au coût du kWh du réseau, est déjà pour demain dans certains pays. Cette parité réseau ne sera pas atteinte partout en même temps car elle dépend des coûts d’investissement et de fonctionnement des installations, donc de la puissance installée, mais aussi du lieu géographique d’implantation (ensoleillement différent par exemple entre le nord et le sud), et encore d’autres facteurs.

L’autoconsommation est un terme à la mode mais attention de ne pas confondre autoconsommation du point de vue du flux financier avec autoconsommation du point de vue du flux électrique. Dans les faits, les électrons obéissent à la loi de proximité et vont au point de consommation le plus proche. Du fait que l’électricité photovoltaïque n’est pas toujours produite au même moment qu’elle est consommée, du point du vue du flux électrique, un particulier dépasse rarement 20 % à 40 % d’autoconsommation (le reste est utilisé « ailleurs » - c’est-à-dire injecté au réseau dans la plupart des cas, ou plus rarement dans des batteries, selon la configuration du système).

Le réseau électrique permet heureusement que toute l’électricité produite puisse être consommée quelque part sans être perdue, tandis que le cadre législatif, du fait de la mise en place des tarifs d’achat permet d’apporter des revenus supplémentaires au producteur.

Attention donc à bien réfléchir avant de se lancer dans un modèle prévoyant une autoconsommation partielle ou totale. La vente totale reste aujourd’hui la plus rentable en France.

Pour en savoir plus sur l’autoconsommation, vous pouvez consulter le Webinaire du CLER à ce sujet "Comprendre les intérêts et les limites de l’autoconsommation d’électricité".

Dernière mise à jour : 2 février 2016
design by griffin