Photovoltaique.info
Photovoltaique.info
Photovoltaique.info
Consentement d'utilisation des Cookies

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. J'accepte

Entretien et maintenance du système

Opérations à effectuer par le producteur

Des actions principalement visuelles, sans monter sur le toit et sans toucher aux parties électriques

L'installateur a en principe dû informer le producteur de l'ensemble des opérations que ce dernier pourra réaliser pour veiller au bon fonctionnement de son installation , sans prendre de risque, c'est-à-dire sans monter sur le toit et sans toucher aux parties électriques.

Il s'agit essentiellement d'opérations d'inspection visuelle, en complément du suivi de production détaillé dans les articles précédents :

  • Inspecter visuellement le champ de module depuis le sol (au moins une fois par an)
    • Permet de déceler : des modules brisés ou souillés, des dé-laminations éventuelles (altération de l'état de surface des cellules pouvant entraîner de la condensation à l'intérieur des modules), la présence de feuilles mortes ou autres déchets, l'état de fixation des modules par rapport à la structure et pour vérifier aussi la croissance de la végétation (arbres alentours ou mousse sur les modules cadrés...)
  • Inspecter visuellement l’installation électrique (onduleur, disjoncteur...) dans le local où ils sont installés SANS ouvrir les systèmes de protection (au moins une fois par an)
  • Lire les informations affichées sur l’onduleur (au moins une fois par an ou en cas de baisse de production importante)
  • Dépoussiérer le local dans lequel est installé l’onduleur et nettoyer les grilles de ventilation du local (au moins une fois par an)

 

Ces opérations ne dispensent pas des visites de maintenance préventive par un professionnel habilité qui ira vérifier de manière détaillée toute l'installation.

Avec un suivi de production assidu, il est possible de surveiller la production de son installation photovoltaïque et de détecter une sous-production ou un arrêt complet de l'installation. En complément, les opérations d'inspection visuelle peuvent révéler des défauts qui se voient à l'oeil nu. Mais certains dysfonctionnements ne peuvent être identifiés qu'avec des mesures réalisées par un professionnel et lors d'une visite technique approfondie.

En cas de dysfonctionnement (défauts, sous-production, pannes) , disjonctez votre installation en prenant les précautions nécessaires et contactez un professionnel pour une intervention de maintenance curative.

Opérations de maintenance préventive à réaliser par un professionnel habilité

Des interventions respectant les règles de sécurité

La maintenance préventive est une visite technique de l'installation photovoltaïque réalisée par un professionnel du photovoltaïque que l'on nommera "mainteneur" par la suite.

Fiche pratique de sécurité pour la pose et la maintenance de panneaux solairesFiche pratique de sécurité pour la pose et la maintenance de panneaux solaires©INRS

Toute intervention de maintenance doit respecter les consignes de sécurité énumérées dans la fiche "pose et maintenance des panneaux solaires" disponible en bas de page.

Le mainteneur doit disposer de toutes les habilitations nécessaires aux interventions sur des installations photovoltaïques (travail en hauteur, installations électriques en courant continu et courant alternatif...).

Il doit aussi disposer d'une garantie décennale dans le cas des installations intégrées au bâti, car dès qu'il touche aux panneaux photovoltaïques, il touche à l'étanchéité du bâtiment et c'est sa garantie décennale qui entre alors en jeu.

Maintenance curative

Cadre contractuel de l'intervention

Les interventions vont dépendre du type de défauts et/ou de pannes constatés.

S'il y a contrat de maintenance avec un professionnel du photovoltaïque, la maintenance curative intervient à la suite d'une alarme donnée par le portail de surveillance ou à la demande du client, lors du suivi de production ou de l'inspection visuelle. Il convient de fixer un coût horaire pour la maintenance curative et un délai d'intervention. Le délai entre la demande et l'intervention peut être en fonction du temps ou en fonction de la perte financière engendrée par la panne.

Si il n'y a pas de contrat de maintenance entre le producteur et un professionnel du photovoltaïque, il convient de faire faire un devis avant toute intervention. Il est conseillé de faire appel à son installateur si il existe toujours et que son travail avait été apprécié.

Les interventions devront être consignées dans un cahier de maintenance pour la traçabilité de celles-ci.

Dernière Mise à jour : 17/05/2021
Article suivant Opérations de maintenance préventive à réaliser par un professionnel habilité

Fréquence et coût de la maintenance préventive

La fréquence des opérations de maintenance préventive est annuelle voire pluriannuelle pour les parcs photovoltaïques de grande puissance, tandis qu'elles ne sont réalisées qu'une fois tous les 1 à 10 ans pour les petits systèmes en toiture.

Pour les installations de puissance ≤ 36 kWc, avec le producteur présent sur le site

Il est recommandé d'effectuer une intervention au bout de 3 ans de fonctionnement pour resserrer les vis de raccordement des câbles et vérifier qu'il n'y a aucun échauffement dans les coffrets de raccordement.

Par la suite, une visite peut se programmer à une fréquence variable (de 1 à 10 ans) selon les besoins du site (par exemple, lors du remplacement de l'onduleur) et le contrat éventuellement mis en place avec le mainteneur.

Cette intervention ne doit pas coûter plus de 10% du revenu annuel généré par l'installation.

Pour les installations supérieures à 36 kWc et/ou avec un producteur non présent sur le site et/ou avec plusieurs installations

EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : Gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire©HESPUL

Il convient de mettre en place un contrat de maintenance préventive annuelle avec le détail de toutes les vérifications à effectuer et de consigner les rapports d'interventions.

Des coûts et un modèle de contrat sont proposés en exemple dans le Icon guide "Exploitation des installations photovoltaïques : gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire" (5,5 Mio) .

opérations principales de maintenance pour prévenir les dysfonctionnements electriques

Les différents points de vérifications et de mesures sont :

  • vérification visuelle du champ photovoltaïque et des câbles
  • relevé de mesures Strings : Vco, Impp, Riso (Résistance d'isolement)
  • vérification visuelle des onduleurs et des filtres de ventilation
  • vérification des connexions de fixation et de serrage des câbles AC et DC, à l'intérieur des placards techniques onduleurs conformément aux consignes de sécurité du fournisseur
  • contrôle des organes de sécurité (incendie, EPI, BAES, BAPI, etc.)
  • nettoyage des aérations (VB et VH) des locaux techniques
  • dépoussiérage des locaux techniques
  • réparation ou changement de tout élément défectueux (câble, bornier, fusible…)
  • vérification de la conformité des alentours des installations
Prévenir les dysfonctionnements électriques

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter Icon la synthèse de recommandations à suivre pour prévenir les dysfonctionnements électriques (220,1 Kio) .

Un nettoyage des panneaux non systématique

Avant de déterminer une périodicité fixe de nettoyage, il est préférable d'observer le niveau de salissure des panneaux les deux premières années pour évaluer la fréquence et la nécessité des opérations de nettoyage.

Le nettoyage des modules dépend en effet beaucoup de l'environnement et de l'inclinaison du système. 

On peut dire qu'un champ incliné à plus de 15° pourra être nettoyé par les intempéries s'il se situe dans un environnement peu poussiéreux et agressif. Dans ce cas, le nettoyage n'a pas besoin d'être planifié et pourra avoir lieu uniquement si l'on constate un état de surface sale (accumulation de poussières, déjections d'oiseaux...).

  • Consignes à suivre en cas de nettoyage des modules

    Le nettoyage des modules peut se faire sans monter sur le toit et doit être réalisé lorsque les panneaux sont froids (s'ils sont trop chauds, l'eau risque de s'évaporer trop rapidement, ne pouvant alors agir pour nettoyer tout en laissant les minéraux qu'elle contenait sur la surface) de la façon suivante :

    • „ utiliser une perche télescopique avec une éponge douce ou microfibre ;
    • privilégier une eau tiède faiblement concentrée en calcaire (afin d’éviter les traces), sans détergents ou solvants ;
    • éviter les jets à haute pression afin de ne pas endommager l’installation ;
    • ne pas gratter les panneaux en cas de tache tenace : privilégier une raclette en mousse.
  • Cas particulier du déneigement des modules

    Le mieux est d'agir au niveau de la conception des installations en privilégiant des modules photovoltaïques sans cadre ce qui a pour effet de limiter l'accumulation de neige sur les bords des modules. De même une pente de toiture de 30° ou plus favorise le glissement naturel de la neige.

    Néanmoins, dans le cas d'un déneigement des modules les éléments suivants sont à prendre en compte :

    • Les toitures enneigées sont extrêmement glissantes ce qui augmente d'autant plus le risque de chutes existant lors d'interventions en toiture.
    •  Le déneigement peut rayer les modules et conduire à des bris de glace ou au dysfonctionnement des modules.
    • Les pertes de production dues à la neige sont moindres que celles généralement ressenties par les producteurs, car en hiver le soleil monte moins haut sur l'horizon et la production est moindre.
    • Dans le cas d'une forte accumulation de neige, le surpoids occasionné peut entraîner la déformation du système de montage qui permet l'intégration des modules à la toiture.
Dernière Mise à jour : 17/05/2021
Article précédent Opérations à effectuer par le producteur
Article suivant Maintenance curative
Dernière Mise à jour : 17/05/2021
Article précédent Opérations de maintenance préventive à réaliser par un professionnel habilité

Entretien et maintenance du système

Opérations à effectuer par le producteur

Des actions principalement visuelles, sans monter sur le toit et sans toucher aux parties électriques

L'installateur a en principe dû informer le producteur de l'ensemble des opérations que ce dernier pourra réaliser pour veiller au bon fonctionnement de son installation , sans prendre de risque, c'est-à-dire sans monter sur le toit et sans toucher aux parties électriques.

Il s'agit essentiellement d'opérations d'inspection visuelle, en complément du suivi de production détaillé dans les articles précédents :

  • Inspecter visuellement le champ de module depuis le sol (au moins une fois par an)
    • Permet de déceler : des modules brisés ou souillés, des dé-laminations éventuelles (altération de l'état de surface des cellules pouvant entraîner de la condensation à l'intérieur des modules), la présence de feuilles mortes ou autres déchets, l'état de fixation des modules par rapport à la structure et pour vérifier aussi la croissance de la végétation (arbres alentours ou mousse sur les modules cadrés...)
  • Inspecter visuellement l’installation électrique (onduleur, disjoncteur...) dans le local où ils sont installés SANS ouvrir les systèmes de protection (au moins une fois par an)
  • Lire les informations affichées sur l’onduleur (au moins une fois par an ou en cas de baisse de production importante)
  • Dépoussiérer le local dans lequel est installé l’onduleur et nettoyer les grilles de ventilation du local (au moins une fois par an)

 

Ces opérations ne dispensent pas des visites de maintenance préventive par un professionnel habilité qui ira vérifier de manière détaillée toute l'installation.

Avec un suivi de production assidu, il est possible de surveiller la production de son installation photovoltaïque et de détecter une sous-production ou un arrêt complet de l'installation. En complément, les opérations d'inspection visuelle peuvent révéler des défauts qui se voient à l'oeil nu. Mais certains dysfonctionnements ne peuvent être identifiés qu'avec des mesures réalisées par un professionnel et lors d'une visite technique approfondie.

En cas de dysfonctionnement (défauts, sous-production, pannes) , disjonctez votre installation en prenant les précautions nécessaires et contactez un professionnel pour une intervention de maintenance curative.

Opérations de maintenance préventive à réaliser par un professionnel habilité

Des interventions respectant les règles de sécurité

La maintenance préventive est une visite technique de l'installation photovoltaïque réalisée par un professionnel du photovoltaïque que l'on nommera "mainteneur" par la suite.

Fiche pratique de sécurité pour la pose et la maintenance de panneaux solairesFiche pratique de sécurité pour la pose et la maintenance de panneaux solaires©INRS

Toute intervention de maintenance doit respecter les consignes de sécurité énumérées dans la fiche "pose et maintenance des panneaux solaires" disponible en bas de page.

Le mainteneur doit disposer de toutes les habilitations nécessaires aux interventions sur des installations photovoltaïques (travail en hauteur, installations électriques en courant continu et courant alternatif...).

Il doit aussi disposer d'une garantie décennale dans le cas des installations intégrées au bâti, car dès qu'il touche aux panneaux photovoltaïques, il touche à l'étanchéité du bâtiment et c'est sa garantie décennale qui entre alors en jeu.

Fréquence et coût de la maintenance préventive

La fréquence des opérations de maintenance préventive est annuelle voire pluriannuelle pour les parcs photovoltaïques de grande puissance, tandis qu'elles ne sont réalisées qu'une fois tous les 1 à 10 ans pour les petits systèmes en toiture.

Pour les installations de puissance ≤ 36 kWc, avec le producteur présent sur le site

Il est recommandé d'effectuer une intervention au bout de 3 ans de fonctionnement pour resserrer les vis de raccordement des câbles et vérifier qu'il n'y a aucun échauffement dans les coffrets de raccordement.

Par la suite, une visite peut se programmer à une fréquence variable (de 1 à 10 ans) selon les besoins du site (par exemple, lors du remplacement de l'onduleur) et le contrat éventuellement mis en place avec le mainteneur.

Cette intervention ne doit pas coûter plus de 10% du revenu annuel généré par l'installation.

Pour les installations supérieures à 36 kWc et/ou avec un producteur non présent sur le site et/ou avec plusieurs installations

EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : Gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire©HESPUL

Il convient de mettre en place un contrat de maintenance préventive annuelle avec le détail de toutes les vérifications à effectuer et de consigner les rapports d'interventions.

Des coûts et un modèle de contrat sont proposés en exemple dans le Icon guide "Exploitation des installations photovoltaïques : gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire" (5,5 Mio) .

opérations principales de maintenance pour prévenir les dysfonctionnements electriques

Les différents points de vérifications et de mesures sont :

  • vérification visuelle du champ photovoltaïque et des câbles
  • relevé de mesures Strings : Vco, Impp, Riso (Résistance d'isolement)
  • vérification visuelle des onduleurs et des filtres de ventilation
  • vérification des connexions de fixation et de serrage des câbles AC et DC, à l'intérieur des placards techniques onduleurs conformément aux consignes de sécurité du fournisseur
  • contrôle des organes de sécurité (incendie, EPI, BAES, BAPI, etc.)
  • nettoyage des aérations (VB et VH) des locaux techniques
  • dépoussiérage des locaux techniques
  • réparation ou changement de tout élément défectueux (câble, bornier, fusible…)
  • vérification de la conformité des alentours des installations
Prévenir les dysfonctionnements électriques

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter Icon la synthèse de recommandations à suivre pour prévenir les dysfonctionnements électriques (220,1 Kio) .

Un nettoyage des panneaux non systématique

Avant de déterminer une périodicité fixe de nettoyage, il est préférable d'observer le niveau de salissure des panneaux les deux premières années pour évaluer la fréquence et la nécessité des opérations de nettoyage.

Le nettoyage des modules dépend en effet beaucoup de l'environnement et de l'inclinaison du système. 

On peut dire qu'un champ incliné à plus de 15° pourra être nettoyé par les intempéries s'il se situe dans un environnement peu poussiéreux et agressif. Dans ce cas, le nettoyage n'a pas besoin d'être planifié et pourra avoir lieu uniquement si l'on constate un état de surface sale (accumulation de poussières, déjections d'oiseaux...).

  • Consignes à suivre en cas de nettoyage des modules

    Le nettoyage des modules peut se faire sans monter sur le toit et doit être réalisé lorsque les panneaux sont froids (s'ils sont trop chauds, l'eau risque de s'évaporer trop rapidement, ne pouvant alors agir pour nettoyer tout en laissant les minéraux qu'elle contenait sur la surface) de la façon suivante :

    • „ utiliser une perche télescopique avec une éponge douce ou microfibre ;
    • privilégier une eau tiède faiblement concentrée en calcaire (afin d’éviter les traces), sans détergents ou solvants ;
    • éviter les jets à haute pression afin de ne pas endommager l’installation ;
    • ne pas gratter les panneaux en cas de tache tenace : privilégier une raclette en mousse.
  • Cas particulier du déneigement des modules

    Le mieux est d'agir au niveau de la conception des installations en privilégiant des modules photovoltaïques sans cadre ce qui a pour effet de limiter l'accumulation de neige sur les bords des modules. De même une pente de toiture de 30° ou plus favorise le glissement naturel de la neige.

    Néanmoins, dans le cas d'un déneigement des modules les éléments suivants sont à prendre en compte :

    • Les toitures enneigées sont extrêmement glissantes ce qui augmente d'autant plus le risque de chutes existant lors d'interventions en toiture.
    •  Le déneigement peut rayer les modules et conduire à des bris de glace ou au dysfonctionnement des modules.
    • Les pertes de production dues à la neige sont moindres que celles généralement ressenties par les producteurs, car en hiver le soleil monte moins haut sur l'horizon et la production est moindre.
    • Dans le cas d'une forte accumulation de neige, le surpoids occasionné peut entraîner la déformation du système de montage qui permet l'intégration des modules à la toiture.
Article précédent Opérations à effectuer par le producteur
Article suivant Maintenance curative

Maintenance curative

Cadre contractuel de l'intervention

Les interventions vont dépendre du type de défauts et/ou de pannes constatés.

S'il y a contrat de maintenance avec un professionnel du photovoltaïque, la maintenance curative intervient à la suite d'une alarme donnée par le portail de surveillance ou à la demande du client, lors du suivi de production ou de l'inspection visuelle. Il convient de fixer un coût horaire pour la maintenance curative et un délai d'intervention. Le délai entre la demande et l'intervention peut être en fonction du temps ou en fonction de la perte financière engendrée par la panne.

Si il n'y a pas de contrat de maintenance entre le producteur et un professionnel du photovoltaïque, il convient de faire faire un devis avant toute intervention. Il est conseillé de faire appel à son installateur si il existe toujours et que son travail avait été apprécié.

Les interventions devront être consignées dans un cahier de maintenance pour la traçabilité de celles-ci.

Article précédent Opérations de maintenance préventive à réaliser par un professionnel habilité
Dernière Mise à jour : 17/05/2021

Publications

"Proposer un contrat de maintenance et informer le producteur sur le fonctionnement du système"- GMPV - février 2020 (lien externe) consulter
Fiche pratique de sécurité pour la pose et la maintenance de panneaux solaires - INRS - décembre 2010 (lien externe) consulter
Prévenir les dysfonctionnements électriques des installations photovoltaïques - avril 2021 (PDF - 220,1 Kio) télécharger
EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : Gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire - décembre 2017 (PDF - 5,5 Mio) télécharger
Exploitation et maintenance (O&M) des centrales photovoltaïques - Solar Power Europe - février 2020 (lien externe) consulter

A voir également