Photovoltaique.info
Photovoltaique.info
Photovoltaique.info
Consentement d'utilisation des Cookies

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. J'accepte

Suivi de production de l'électricité

Exploitation des installations photovoltaïques

Producteur, exploitant, mainteneur : qui fait quoi ?

L'exploitation d'un système photovoltaïque est dans l'ensemble simple, ce qui n'exclut pas de prendre les mesures nécessaires au bon fonctionnement de l'installation et de se faire accompagner.

L'objectif de l'exploitation est d'assurer la production d’électricité tout en maintenant chaque partie de l'installation en état de sécurité et en cherchant un fonctionnement technico-économique optimal. Il s'agit pour cela de définir les opérations d'exploitation et de maintenance préventive,  de les programmer et de les répartir selon les différentes parties prenantes (producteur, exploitant, mainteneur).

Les missions d'exploitation seront plus ou moins importantes en fonction de la taille de l'installation et de l'accessibilité du site de production.

Producteur d'une installation de puissance ≤ 36 kWc et présent sur le site de production

Vous pouvez être vous-même exploitant du système :

  • en suivant votre production (relevés mensuels à minima),
  • en la facturant chaque année,
  • en inspectant visuellement (sans monter sur le toit et sans toucher aux parties électriques) les éléments visibles du système (panneaux vus du sol, onduleur, disjoncteur)

Vous ferez par contre appel à un mainteneur, professionnel habilité, pour l'entretien approfondi de votre installation en moyenne tous les 5 ans et pour des interventions ponctuelles en cas de défauts ou d'arrêt de la production.

Producteur d'un système de puissance > 36 kWc, de plusieurs installations, non présent sur le(s) site(s) ...

EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : Gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire©HESPUL

Vous pouvez endosser le rôle de l'exploitant et/ou missionner un exploitant professionnel en répartissant contractuellement les tâches listées de manière synthétique ci-dessous ou plus en détails dans le Icon guide "EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES - Gestion technique de l’ordinaire et de l’extraordinaire" (5,5 Mio)

Vous ferez appel à un mainteneur pour une visite régulière de maintenance préventive et des interventions en maintenance curative.

A la différence du mainteneur qui réalise des interventions techniques sur site, l'exploitant pilote et supervise les installations à distance.

Suivi des données de production

Le principal risque du photovoltaïque est de l'oublier !

Suivre sa production est  fondamental  pour s'assurer du bon fonctionnement de son installation.

Il n’existe pas de notion de service dans le photovoltaïque : si une installation s’arrête ou qu’une partie de l’installation est défectueuse, sans système de suivi, l'exploitant ne s’en apercevra que lors de la facturation. Dans ce cas, la perte financière peut devenir conséquente. Par ailleurs, une baisse de la production (non expliquée par les conditions météorologiques et par le vieillissement normal des panneaux ) est un signe précurseur d’un dysfonctionnement de l’installation sur lequel il faut agir au plus vite pour éviter une dégradation irréversible du matériel.

Ce suivi sera plus ou moins important en fonction de la taille de l'installation et de l'accessibilité du site de production.

Indicateurs de performance

La comparaison des données de production

Le suivi de production permet de savoir si l'installation photovoltaïque produit.

Pour savoir si celle-ci produit bien, il est nécessaire de comparer la production réelle mesurée sur site à une production de référence, issue de données théoriques  :

  • calculées mensuellement à partir de plusieurs années de données ; voir l'estimation mensuelle du potentiel solaire du site faite lors de l'étude de faisabilité
  • calculées  à partir de l'ensoleillement sur site (sur la base d'une sonde ou des données météo) et des caractéristiques techniques de l'installation.
cartographie_productible-small.png

Il existe des ressources gratuites de données de production :

Cette comparaison est intégrée dans les outils de supervision afin de donner des alertes à l'exploitant en cas de sous-production .

Les rôles de l'exploitant

Rôles de l'exploitant
Suivi Tâches Périodicité
Technique
  • Supervision des installations : vérification du bon fonctionnement
  • Gestion des intervenants et des interventions : maintenance curative, maintenance préventive, contrôle technique, visite de site, nettoyage, panne sur les onduleurs...
  • Mise à jour de la documentation : stock de modules, consignation des rapports d'intervention...
Quotidienne
Contractuel
  • Bail : redevance de location, lien avec le propriétaire
  • Contrat avec le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité (GRD) : lien avec le GRD en cas de travaux et de demande de découplage
  • Contrat d’achat
  • Contrat de maintenance : négociation du contrat de maintenance, application des pénalités
  • Contrat d’assurance
  • Prêt bancaire
Annuelle
Financier
  • Facturation de la production (mensuelle, semestrielle ou annuelle en fonction de la puissance)
  • Déclarations fiscales
  • Indicateurs de performance : rapport sur la performance des installations et sur leur disponibilité
Mensuelle
Réglementaire
  • Contrôles périodiques règlementaires
  • Assurances
Annuelle


 

Les outils spécifiques à l'exploitation d'installations photovoltaïques

Le principal outil d'un exploitant d'installations photovoltaïques est un outil de suivi de la production photovoltaïque à distance.

Mais au-delà d'un simple relevé de la production, certains outils spécifiques à l'exploitation d'installations photovoltaïques sont similaires à des systèmes d'information de gestion ERP (ou PGI) et permettent de :

  • suivre la production,
  • alarmer l'exploitant en cas de sous-production,
  • consigner les évènements et les interventions,
  • concentrer l'ensemble des informations liées aux installations,
  • faire la facturation,
  • générer des rapports.

Ces outils sont des outils d'assistance à l'exploitation aussi appelés outils d'hypervision.

Dernière Mise à jour : 27/04/2021
Article suivant Suivi des données de production

Systèmes de suivi à distance (monitoring)

Pour les installations de plus de 36 kW ou les installations dont le producteur est loin, il est nécessaire d'installer une solution de suivi à distance de la production.

Un système de suivi à distance acquiert les données de production, les transfère sur une plateforme dédiée, les analyse et les présente à l'exploitant. Pour le transfert des données, il faut veiller à ce que la zone soit couverte par la technologie utilisée : ADSL, GPRS, SIGFOX, M2M, ...

Pour suivre son installation, il existe deux sources de données possibles :

  • Acquisition des données compteur ("monitoring compteur") - un automate est branché sur le compteur et envoie les données de production périodiquement
  • Acquisition des données onduleur ("monitoring onduleur") - un automate est branché sur l'onduleur et envoie les données de production périodiquement

Un système de suivi au niveau du compteur présente le désavantage de ne donner qu'une seule donnée de production pour l'ensemble de l'installation. Ainsi, plus une installation possède d'onduleurs et plus elle est puissante, plus il sera intéressant d'avoir un suivi au niveau des onduleurs. A contrario pour une petite installation avec un seul onduleur un suivi au niveau du compteur peut être suffisant.

Note : le compteur communicant Linky permet de suivre sa production à distance gratuitement en consultant les données de production sur le compte client d'Enedis et de manière plus automatique via l'API Data Connect .

Coût des systèmes de suivi

Le coût d'un système de suivi se décompose en trois parties : coût du matériel, coût de la communication et coût de la plateforme de suivi.

 

Coût des systèmes de suivi
Poste Monitoring compteur Monitoring onduleur
Matériel

Entre 0€ (utilisation du Linky)

et 250€

Entre 200 et 1000 € pour l'automate
Communication GSM en M2M entre 2 et 7 € par mois soit 25-90 €/an
Redevance pour la plateforme de suivi Entre 50 et 100€ /site.an

Entre 0€/site.an (utilisation de la plateforme gratuite du fabricant)

et 100€/site.an (utilisation d'une plateforme tierce)

Système de suivi sur papier

Pour les petites installations de type résidentiel, un relevé de production mensuelle (comparé à la production estimée, attendue ou réalisée l'année précédente) est suffisant : Icon Suivi sur papier des relevés mensuels de production (650,8 Kio)

Relève des index

Le Icon guide d'aide à la relève des index du compteur (826,2 Kio) disponible en bas de page vous aidera à comprendre la méthode à suivre pour le relevé des index (tant pour la facture que pour le suivi de production) des compteurs bleus électroniques.

Dans le cas d'un compteur Linky, la relève sera légèrement différente (se référer à la notice). D'ici la fin de l'année 2019, les espaces clients particuliers d'Enedis mettront à disposition les index journaliers.

Dans le cas de l'autoconsommation, les données du compteur ne seront pas suffisantes puisqu'elles seront partielles voire nulles. Il est alors nécessaire de relever les données de production enregistrées au niveau de l'onduleur (ou des micro-onduleurs, le cas échéant).

Comparaison de la production

La comparaison peut se faire sur la base :

Dernière Mise à jour : 27/04/2021
Article précédent Exploitation des installations photovoltaïques
Article suivant Indicateurs de performance

La disponibilité

La disponibilité est un indicateur (en pourcentage) obtenu en divisant la durée durant laquelle l'installation photovoltaïque est opérationnelle par la durée totale durant laquelle elle aurait pu l'être.

Cet indicateur est utilisé dans certains contrats : contrat d'accès au réseau et contrat de maintenance par exemple. Mais il n'aura pas la même valeur car l'ensemble de ces contrats ne prennent pas en compte les mêmes arrêts.

Par exemple :

  • Pour le mainteneur, si une installation photovoltaïque n'a pas produit pendant 10h sur 100h à cause d'une disjonction, le taux de disponibilité sera de 100 - 10 / 100 = 90 %. Par contre si l'installation n'a pas produit pendant 10h à cause de travaux sur le réseau électrique public la disponibilité de l'installation sera, du point de vue du mainteneur, de 100% car les arrêts dûs à des coupures sur le réseau ne sont pas de son ressort.
  • Pour le gestionnaire de réseau, par contre, si l'arrêt est dû à une disjonction le taux de disponibilité sera de 100% par contre si l'arrêt est la cause directe de travaux sur le réseau le taux de disponibilité sera impacté.
Dernière Mise à jour : 27/04/2021
Article précédent Suivi des données de production

Suivi de production de l'électricité

Exploitation des installations photovoltaïques

Producteur, exploitant, mainteneur : qui fait quoi ?

L'exploitation d'un système photovoltaïque est dans l'ensemble simple, ce qui n'exclut pas de prendre les mesures nécessaires au bon fonctionnement de l'installation et de se faire accompagner.

L'objectif de l'exploitation est d'assurer la production d’électricité tout en maintenant chaque partie de l'installation en état de sécurité et en cherchant un fonctionnement technico-économique optimal. Il s'agit pour cela de définir les opérations d'exploitation et de maintenance préventive,  de les programmer et de les répartir selon les différentes parties prenantes (producteur, exploitant, mainteneur).

Les missions d'exploitation seront plus ou moins importantes en fonction de la taille de l'installation et de l'accessibilité du site de production.

Producteur d'une installation de puissance ≤ 36 kWc et présent sur le site de production

Vous pouvez être vous-même exploitant du système :

  • en suivant votre production (relevés mensuels à minima),
  • en la facturant chaque année,
  • en inspectant visuellement (sans monter sur le toit et sans toucher aux parties électriques) les éléments visibles du système (panneaux vus du sol, onduleur, disjoncteur)

Vous ferez par contre appel à un mainteneur, professionnel habilité, pour l'entretien approfondi de votre installation en moyenne tous les 5 ans et pour des interventions ponctuelles en cas de défauts ou d'arrêt de la production.

Producteur d'un système de puissance > 36 kWc, de plusieurs installations, non présent sur le(s) site(s) ...

EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : Gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire©HESPUL

Vous pouvez endosser le rôle de l'exploitant et/ou missionner un exploitant professionnel en répartissant contractuellement les tâches listées de manière synthétique ci-dessous ou plus en détails dans le Icon guide "EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES - Gestion technique de l’ordinaire et de l’extraordinaire" (5,5 Mio)

Vous ferez appel à un mainteneur pour une visite régulière de maintenance préventive et des interventions en maintenance curative.

A la différence du mainteneur qui réalise des interventions techniques sur site, l'exploitant pilote et supervise les installations à distance.

Les rôles de l'exploitant

Rôles de l'exploitant
Suivi Tâches Périodicité
Technique
  • Supervision des installations : vérification du bon fonctionnement
  • Gestion des intervenants et des interventions : maintenance curative, maintenance préventive, contrôle technique, visite de site, nettoyage, panne sur les onduleurs...
  • Mise à jour de la documentation : stock de modules, consignation des rapports d'intervention...
Quotidienne
Contractuel
  • Bail : redevance de location, lien avec le propriétaire
  • Contrat avec le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité (GRD) : lien avec le GRD en cas de travaux et de demande de découplage
  • Contrat d’achat
  • Contrat de maintenance : négociation du contrat de maintenance, application des pénalités
  • Contrat d’assurance
  • Prêt bancaire
Annuelle
Financier
  • Facturation de la production (mensuelle, semestrielle ou annuelle en fonction de la puissance)
  • Déclarations fiscales
  • Indicateurs de performance : rapport sur la performance des installations et sur leur disponibilité
Mensuelle
Réglementaire
  • Contrôles périodiques règlementaires
  • Assurances
Annuelle


 

Les outils spécifiques à l'exploitation d'installations photovoltaïques

Le principal outil d'un exploitant d'installations photovoltaïques est un outil de suivi de la production photovoltaïque à distance.

Mais au-delà d'un simple relevé de la production, certains outils spécifiques à l'exploitation d'installations photovoltaïques sont similaires à des systèmes d'information de gestion ERP (ou PGI) et permettent de :

  • suivre la production,
  • alarmer l'exploitant en cas de sous-production,
  • consigner les évènements et les interventions,
  • concentrer l'ensemble des informations liées aux installations,
  • faire la facturation,
  • générer des rapports.

Ces outils sont des outils d'assistance à l'exploitation aussi appelés outils d'hypervision.

Suivi des données de production

Le principal risque du photovoltaïque est de l'oublier !

Suivre sa production est  fondamental  pour s'assurer du bon fonctionnement de son installation.

Il n’existe pas de notion de service dans le photovoltaïque : si une installation s’arrête ou qu’une partie de l’installation est défectueuse, sans système de suivi, l'exploitant ne s’en apercevra que lors de la facturation. Dans ce cas, la perte financière peut devenir conséquente. Par ailleurs, une baisse de la production (non expliquée par les conditions météorologiques et par le vieillissement normal des panneaux ) est un signe précurseur d’un dysfonctionnement de l’installation sur lequel il faut agir au plus vite pour éviter une dégradation irréversible du matériel.

Ce suivi sera plus ou moins important en fonction de la taille de l'installation et de l'accessibilité du site de production.

Systèmes de suivi à distance (monitoring)

Pour les installations de plus de 36 kW ou les installations dont le producteur est loin, il est nécessaire d'installer une solution de suivi à distance de la production.

Un système de suivi à distance acquiert les données de production, les transfère sur une plateforme dédiée, les analyse et les présente à l'exploitant. Pour le transfert des données, il faut veiller à ce que la zone soit couverte par la technologie utilisée : ADSL, GPRS, SIGFOX, M2M, ...

Pour suivre son installation, il existe deux sources de données possibles :

  • Acquisition des données compteur ("monitoring compteur") - un automate est branché sur le compteur et envoie les données de production périodiquement
  • Acquisition des données onduleur ("monitoring onduleur") - un automate est branché sur l'onduleur et envoie les données de production périodiquement

Un système de suivi au niveau du compteur présente le désavantage de ne donner qu'une seule donnée de production pour l'ensemble de l'installation. Ainsi, plus une installation possède d'onduleurs et plus elle est puissante, plus il sera intéressant d'avoir un suivi au niveau des onduleurs. A contrario pour une petite installation avec un seul onduleur un suivi au niveau du compteur peut être suffisant.

Note : le compteur communicant Linky permet de suivre sa production à distance gratuitement en consultant les données de production sur le compte client d'Enedis et de manière plus automatique via l'API Data Connect .

Coût des systèmes de suivi

Le coût d'un système de suivi se décompose en trois parties : coût du matériel, coût de la communication et coût de la plateforme de suivi.

 

Coût des systèmes de suivi
Poste Monitoring compteur Monitoring onduleur
Matériel

Entre 0€ (utilisation du Linky)

et 250€

Entre 200 et 1000 € pour l'automate
Communication GSM en M2M entre 2 et 7 € par mois soit 25-90 €/an
Redevance pour la plateforme de suivi Entre 50 et 100€ /site.an

Entre 0€/site.an (utilisation de la plateforme gratuite du fabricant)

et 100€/site.an (utilisation d'une plateforme tierce)

Système de suivi sur papier

Pour les petites installations de type résidentiel, un relevé de production mensuelle (comparé à la production estimée, attendue ou réalisée l'année précédente) est suffisant : Icon Suivi sur papier des relevés mensuels de production (650,8 Kio)

Relève des index

Le Icon guide d'aide à la relève des index du compteur (826,2 Kio) disponible en bas de page vous aidera à comprendre la méthode à suivre pour le relevé des index (tant pour la facture que pour le suivi de production) des compteurs bleus électroniques.

Dans le cas d'un compteur Linky, la relève sera légèrement différente (se référer à la notice). D'ici la fin de l'année 2019, les espaces clients particuliers d'Enedis mettront à disposition les index journaliers.

Dans le cas de l'autoconsommation, les données du compteur ne seront pas suffisantes puisqu'elles seront partielles voire nulles. Il est alors nécessaire de relever les données de production enregistrées au niveau de l'onduleur (ou des micro-onduleurs, le cas échéant).

Comparaison de la production

La comparaison peut se faire sur la base :

Article précédent Exploitation des installations photovoltaïques
Article suivant Indicateurs de performance

Indicateurs de performance

La comparaison des données de production

Le suivi de production permet de savoir si l'installation photovoltaïque produit.

Pour savoir si celle-ci produit bien, il est nécessaire de comparer la production réelle mesurée sur site à une production de référence, issue de données théoriques  :

  • calculées mensuellement à partir de plusieurs années de données ; voir l'estimation mensuelle du potentiel solaire du site faite lors de l'étude de faisabilité
  • calculées  à partir de l'ensoleillement sur site (sur la base d'une sonde ou des données météo) et des caractéristiques techniques de l'installation.
cartographie_productible-small.png

Il existe des ressources gratuites de données de production :

Cette comparaison est intégrée dans les outils de supervision afin de donner des alertes à l'exploitant en cas de sous-production .

La disponibilité

La disponibilité est un indicateur (en pourcentage) obtenu en divisant la durée durant laquelle l'installation photovoltaïque est opérationnelle par la durée totale durant laquelle elle aurait pu l'être.

Cet indicateur est utilisé dans certains contrats : contrat d'accès au réseau et contrat de maintenance par exemple. Mais il n'aura pas la même valeur car l'ensemble de ces contrats ne prennent pas en compte les mêmes arrêts.

Par exemple :

  • Pour le mainteneur, si une installation photovoltaïque n'a pas produit pendant 10h sur 100h à cause d'une disjonction, le taux de disponibilité sera de 100 - 10 / 100 = 90 %. Par contre si l'installation n'a pas produit pendant 10h à cause de travaux sur le réseau électrique public la disponibilité de l'installation sera, du point de vue du mainteneur, de 100% car les arrêts dûs à des coupures sur le réseau ne sont pas de son ressort.
  • Pour le gestionnaire de réseau, par contre, si l'arrêt est dû à une disjonction le taux de disponibilité sera de 100% par contre si l'arrêt est la cause directe de travaux sur le réseau le taux de disponibilité sera impacté.
Article précédent Suivi des données de production
Dernière Mise à jour : 27/04/2021

Publications

EXPLOITATION DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : Gestion technique de l'ordinaire et de l'extraordinaire - décembre 2017 (PDF - 5,5 Mio) télécharger
Comment s'assurer du bon fonctionnement d'un système photovoltaïque - suivi sur papier - (PDF - 650,8 Kio) télécharger
Guide d'aide au relevé des index de production photovoltaïque (PDF - 826,2 Kio) télécharger
Prévenir les dysfonctionnements électriques des installations photovoltaïques - avril 2021 (PDF - 220,1 Kio) télécharger

A voir également